Ferblantier/ère CFC

Les ferblantiers et les ferblantières ont trouvé le bon tuyau. Ils conjuguent artisanat, techniques de pointe et créativité. Leurs réalisations laissent une empreinte durable.

Découvres-en davantage :

289 places de ferblantier/ère
En savoir plus  i
Conditions

Conditions

Goût pour le travail avec les métaux?

Conditions

Celui qui remplit – en étant honnête avec lui-même – les exigences ci-dessous trouvera une place d’apprentissage intéressante et aura, par la suite, beaucoup de plaisir et de satisfaction dans son travail.

Voilà tes qualités:

  • Habileté manuelle
  • Goût pour le travail avec les métaux et les matières synthétiques
  • Compréhension technique
  • Capacité de représentation dans l’espace
  • Créativité dans la résolution de problèmes pratiques
  • Sens de l’organisation
  • Autonomie et fiabilité
  • Goût pour des lieux de travail variés
  • Esprit d’équipe et collégialité
  • Résistance à la chaleur et au froid
  • Résistance au bruit
  • Bon état de santé, pas de vertige, pas de problèmes de dos
En savoir plus  i
Formation

Formation

Apprentissage d’une durée de 3 ans

Formation

Les matériaux, le calcul, le dessin technique, l’esthétique... Autant de thèmes qui devraient éveiller ton intérêt tout au long d’un parcours qui fera de toi un ou une professionnel(le) dans le domaine de la ferblanterie.

Prérequis
Scolarité obligatoire achevée

Formation

  • Durée de l’apprentissage : 3 ans / dès l’été 2020 : 4 ans (voir les révisions des formations initiales)
  • Formation pratique dans une entreprise de ferblanterie, complétée par des cours interentreprises
  • Formation théorique d’un jour par semaine à l’école professionnelle, durant les 3 ans d’apprentissage.
  • Branches: connaissances professionnelles (chimie, physique, thermodynamique, science des matériaux, connaissances spécialisées et calcul technique), dessin technique, langue et communication, société (droit, politique, économie, culture) et sport.

Maturité professionnelle
Si tes performances scolaires sont bonnes, tu as la possibilité de fréquenter l’école préparant à la maturité professionnelle – MP en abrégé. Mais tu peux également attendre et passer cette maturité après ton apprentissage.

Diplôme
La réussite de l’examen de fin d’apprentissage donne droit au certificat fédéral de capacité (CFC) de ferblantier/ère. Ce titre t’assure un bon départ dans la vie professionnelle. Et il constitue aussi une excellente base en vue d’une formation continue.

En savoir plus  i
Stage de préapprentissage

Stage de préapprentissage

Expériences intéressantes

Stage de préapprentissage

Un stage de préapprentissage t’aidera à découvrir si le métier te plaît et si tu penses pouvoir côtoyer les personnes dans l’entreprise au moins durant trois ans.

Pas de décision sans stage de préapprentissage! Un tel stage t’offre la possibilité de vivre des expériences intéressantes, de te familiariser aux tâches les plus importantes et d’apprendre à connaître des professionnels. Ce sera d’ailleurs peut-être l’occasion de rencontrer ton futur maître d’apprentissage. 

Le stage de préapprentissage te permet de vérifier si l’idée que tu te fais d’un métier et d’une entreprise formatrice correspond à la réalité. Un stage de préapprentissage est la meilleure façon de prendre la bonne décision quant à ton futur métier.

De son côté, l’entreprise formatrice apprécie aussi de pouvoir te connaître avant de t’engager éventuellement comme apprenti. En cas de candidature ultérieure, c’est d’ailleurs souvent un avantage de s’être fait connaître d’une entreprise ou d’un maître d’apprentissage dans le cadre d’un tel stage.

Comment trouver une place de stage? Tu as plusieurs possibilités:

  • Consulte notre rubrique « Trouver une place d'apprentissage »
  • Renseigne-toi pour savoir qui, dans ta commune ou ta région, s’occupe de la formation des ferblantiers
  • Tu peux aussi simplement consulter Google
  • Appelle l’entreprise qui t’intéresse et renseigne-toi sur les possibilités de stage
  • Autres informations : http://lehre.admin.ch
En savoir plus  i
Après l’apprentissage

Après l’apprentissage

Perspectives

Après l’apprentissage

Un apprentissage de ferblantier ou de ferblantière est une formidable formation professionnelle qui ouvre la voie à de nombreuses possibilités d’évolution.

Que ce soit par la qualité de ton travail au sein de l’entreprise ou par le choix d’une formation continue, ton perfectionnement professionnel ne dépend que de toi. Et rien ne t’empêche d’envisager une maîtrise ou un bachelor.

Perspectives

  • Possibilité de faire une maturité professionnelle pendant et après l’apprentissage
  • Examen professionnel de contremaître en ferblanterie
  • Examen professionnel de chef/cheffe de projet en technique du bâtiment, de conseiller/ère énergétique des bâtiments
  • Examen professionnel supérieur de maître ferblantier/ère
  • Ecoles supérieures (ES)
  • Filières d'études dans des orientations apparentées, p. ex. technicien/ne ES en bâtiment
  • Hautes écoles spécialisées (HES)
  • Bachelor of Science HES en systèmes industriels
  • Enseignement
  • Possibilité de fonder sa propre entreprise

Formation

Les matériaux, le calcul, le dessin technique, l’esthétique... Autant de thèmes qui devraient éveiller ton intérêt tout au long d’un parcours qui fera de toi un ou une professionnel(le) dans le domaine de la ferblanterie.

Prérequis
Scolarité obligatoire achevée

Formation
Formation pratique dans une entreprise de ferblanterie, complétée par des cours interentreprises. Formation théorique d’un jour par semaine à l’école professionnelle, durant les 3 ans d’apprentissage.

Diplôme
La réussite de l’examen de fin d’apprentissage donne droit au certificat fédéral de capacité (CFC) de ferblantier/ère. Ce titre t’assure un bon départ dans la vie professionnelle. Et il constitue aussi une excellente base en vue d’une formation continue.

AUTRES MÉTIERS DE LA TECHNIQUE DU BÂTIMENT

Tu trouveras ici toutes les informations nécessaires sur les métiers passionnants de la technique du bâtiment : les qualités que tu dois posséder et les caractéristiques des différentes professions. La branche de la technique du bâtiment, qui a besoin de professionnels compétents prêts à relever des défis, t’offre de nombreuses perspectives. Aide-nous à assainir l’avenir de la Suisse – il y a beaucoup à faire.

Installateur/trice sanitaire CFC

Installateur/trice sanitaire CFC

  • Ils assurent l'alimentation en eau des bâtiments.
  • Qu'il s'agisse d'une construction ou d'une rénovation : rien ne va sans eux.
  • Les professionnels de la salle de bain, de la cuisine et des espaces wellness.
Installateur/trice en chauffage CFC

Installateur/trice en chauffage CFC

  • Ils nous garantissent chaleur et bien-être.
  • Les systèmes de chauffage n'ont aucun secret pour eux.
  • Ils mettent également le paquet sur les énergies renouvelables.
Projeteur/euse en technique du bâtiment CFC

Projeteur/euse en technique du bâtiment CFC

  • Ils planifient l'alimentation en eau, air et chaleur.
  • Ils contrôlent également ce qui se passe dans les murs.
  • Ils ont recours au numérique pour dessiner et planifier.
Constructeur/trice d’installations de ventilation CFC

Constructeur/trice d’installations de ventilation CFC

  • Ils assurent la ventilation des bâtiments.
  • Ce sont les professionnels de la bonne atmosphère.
  • Du montage à l'entretien, ils prennent tout en charge.
Aide en technique du bâtiment AFP

Aide en technique du bâtiment AFP

  • Leur mission : les travaux de préparation et de montage.
  • Certificat avec spécialisation sanitaire, chauffage, ventilation ou ferblanterie.
  • Un choix de métier axé sur les compétences pratiques.
Close Overlay
;